Facebook s'intéresse aux journalistes

17/03/14 à 11:07 - Mise à jour à 11:07

Source: Le Vif

Selon une étude américaine de l'institut Pew Research, les utilisateurs des réseaux sociaux s'intéressent de plus en plus à l'actualité. Facebook compte bien exploiter ce filon et a embauché dans ce but la journaliste reconnue Liz Heron.

Facebook s'intéresse aux journalistes

© Belga Image

Sur sa page Facebook, cette journaliste du Wall Street Journal se dit ravie de ce changement de cap qu'elle considère comme une opportunité de percevoir l'information et d'écrire ses articles selon un autre point de vue. Elle n'est pas la première à être approchée par l'un des géants des réseaux sociaux. En 2012, Facebook avait déjà invité Dan Fletcher, ancien employé du magazine économique Bloomberg, à se joindre à son équipe.

En France, 7 % des visites sur les sites d'actualités en lignes proviennent de Facebook, selon une étude d'AT Internet. Cette affluence aurait doublé en seulement un an. Les réseaux sociaux ont donc tout intérêt à employer des journalistes. En effet, avec leur carnet d'adresses, ceux-ci sont de véritable mine d'or et facilitent grandement les partenariats entre ces entreprises et les médias. Facebook avait notamment signé des accords avec les groupes TF1 et Canal+ en octobre 2013 et le journal anglais The Guardian qui disposent de leur propre application sur le site.

De plus, la maîtrise et la capacité des journalistes à présenter l'information de manière à capter et fidéliser cette audience friande d'actualité, semblent faire partie d'une stratégie à long terme élaborée par Facebook. En effet, pour fidéliser les utilisateurs grâce à l'information, Facebook avait déjà lancé en janvier son application "Paper" prenant alors la forme d'un magazine interactif. En plus de cet outil, la page d'accueil propose désormais aux utilisateurs anglophones une sélection des sujets "du moment" directement inspiré des médias en ligne.

Nos partenaires