Fabiola blessée parce que les gens ne l'ont pas crue, selon Pierre-Yves Monette

25/01/13 à 18:56 - Mise à jour à 18:56

Source: Le Vif

(Belga) La reine Fabiola est blessée par le traitement médiatique et politique de sa fondation "Fons Pereos", selon Pierre-Yves Monette, conseiller honoraire au cabinet du Roi. "Les gens n'ont pas cru en ses bonnes intentions", souligne l'ancien conseiller du roi Baudouin.

La reine Fabiola a annoncé vendredi qu'elle renonçait à sa fondation, à la suite de la polémique suscitée par la création de "Fons Pereos". Dans un communiqué de presse transmis à l'agence Belga, elle se dit "profondément atteinte". Selon Pierre-Yves Monette, conseiller honoraire au cabinet du Roi, la Reine est surtout blessée parce que de nombreuses personnes lui ont prêté de mauvaises intentions. "L'objectif de sa fondation était de pérenniser la mémoire du roi Baudouin, pas de transmettre son patrimoine à ses neveux. Pas mal de gens ne l'ont pourtant pas crue. Renoncer à cet outil l'affecte sûrement beaucoup." Début janvier, lors de la révélation de la création de cette fondation, de nombreuses personnalités politiques avaient dénoncé une forme d'évasion de l'argent public. La dotation de la Reine a depuis été réduite. "Le gouvernement a offert un scalp à la population en colère, en modifiant un budget pourtant déjà approuvé", regrette Pierre-Yves Monette. "Cela a dû lui faire beaucoup de mal." Dans son communiqué, la Reine précise qu'elle n'a pas pris "suffisamment" en considération les effets politiques de son action. "Elle fait preuve d'humilité en le reconnaissant", ajoute Pierre-Yves Monette. "Sa lettre est assez solennelle: c'est un geste rare et elle s'exprime en 'je'." (VIM)

Nos partenaires