Expulsions au Gesù - Priorité aux familles et aux personnes âgées pour le relogement à Saint-Josse

15/11/13 à 15:43 - Mise à jour à 15:43

Source: Le Vif

(Belga) Le Collège des bourgmestres et échevins de la commune de Saint-Josse a décidé vendredi de réserver prioritairement les neufs logements que la commune a décidé de mettre à la disposition temporaire d'une partie des expulsés du couvent du Gesù aux personnes âgées et aux familles avec enfants scolarisés.

Expulsions au Gesù - Priorité aux familles et aux personnes âgées pour le relogement à Saint-Josse

Ces neuf logements de transit, dont un du CPAS permettront d'accueillir quarante-quatre personnes durant maximum six mois et moyennant le paiement d'un loyer. Ils s'ajoutent à la liste des 12 logements trouvés par la Région bruxelloise avec l'aide du Fonds du Logement, du Foyer Forestois et auprès des communes de Watermael-Boitsfort et Molenbeek. Le cabinet du bourgmestre de Saint-Josse, Emir Kir, a précisé vendredi que la commune continuait de son côté l'accompagnement social et administratif pour les ex-occupants du Couvent de Gesù. A la suite de leur évacuation forcée "en raison de problèmes d'insalubrité et d'insécurité constatés par les services communaux et la police", la commune a mis immédiatement sur pied une "task force" en collaboration avec le CPAS de Saint-Josse, le Samusocial, et Fedasil, a-t-il rappelé. Les ex-occupants, recensés par les services de police, ont ainsi été pris en charge au centre d'accompagnement mis en place par la commune. Un accord avait permis leur logement à brève échéance par le Samusocial dès le soir du 4 novembre. Dans le cadre de l'accompagnement social, la commune de Saint-Josse a d'abord procédé à une clarification de la situation administrative des 140 ex-occupants, qui sont passés par le centre d'accompagnement. Elle poursuivra ce travail administratif de clarification au-delà de l'opération de relogement. En partenariat avec le CPAS de Saint-Josse et la Mission Locale, elle met en place un dispositif de réinsertion socio-professionnelle pour une partie des ex-occupants du couvent. (Belga)

Nos partenaires