Expulsion au Gesù - Trois occupants en centre fermé

05/11/13 à 18:24 - Mise à jour à 18:24

Source: Le Vif

(Belga) Dominique Ernould, porte-parole de l'Office des Etrangers, a communiqué à l'agence Belga, mardi soir, le bilan des dossiers traités à la suite de l'expulsion ordonnée lundi au couvent du Gesù, situé rue Royale à Saint-Josse-ten-Noode.

Expulsion au Gesù - Trois occupants en centre fermé

Trois personnes ont été relaxées au motif que leur procédure était encore en cours. Neuf personnes ont été relâchées avec délivrance d'un ordre de quitter le territoire. Trois personnes ont été envoyées en centre fermé en vue d'un retour. Il s'agit d'un Iranien, d'un Algérien et d'un Brésilien. La personne originaire d'Iran étant un "cas Dublin", elle doit être rapatriée vers les Pays-Bas, lieu de sa première demande d'asile. La mineure slovaque avec un bébé, confiée lundi au service de la jeunesse, a pu rejoindre son mari et son second enfant dans la soirée de lundi, a spécifié Bernard De Vos, délégué général aux Droits de l'enfant. Pour rappel, le Gesù accueillaient environ 200 personnes. Lors de l'expulsion, la police a répertorié 119 occupants qui ont été pris en charge par la cellule d'accompagnement mise en place par la commune. Fedasil s'est chargé des personnes en situation irrégulière sur le territoire. Les autres, principalement des familles Roms, ont été logées en urgence par le Samu social grâce à l'avancement du plan hivernal. Une partie des occupants, en situation illégale, ont préféré s'enfuir avec leurs enfants avant l'expulsion. (Belga)

Nos partenaires