Expulsion au Gesù - Kir: "Il faut féliciter les services de police"

05/11/13 à 10:02 - Mise à jour à 10:02

Source: Le Vif

(Belga) Le bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir a salué mardi, sur Bel RTL, la façon dont s'est déroulée lundi l'évacuation de l'ancien couvent du Gesù. Les personnes évacuées se verront proposer des projets d'intégration socio-professionnelle, a-t-il précisé.

Expulsion au Gesù - Kir: "Il faut féliciter les services de police"

"Il faut féliciter les services de police et tous les partenaires qui ont travaillé hier", a-t-il commenté dans L'Invité de 7h50. "Il n'y a pas eu de violences, il n'y a pas eu de blessés graves ni de blessés légers", a-t-il précisé, qualifiant de "désinformation" et de "raccourcis" ce qui a été dit en sens contraire. L'ancien couvent a vu "un milieu criminogène" se développer, où "la situation était progressivement devenue intenable". Le contrat passé avec les occupants n'a pas été respecté, a-t-il souligné. Les personnes évacuées resteront "à coup sûr" jusqu'au 15 novembre au Samu social, avant d'être relogées dans des logements fournis par la commune et la Région. "Toutes ces logiques qui visent à défendre la précarité sociale, l'assistanat, nous les réfutons", a commenté le bourgmestre. "Je ne pense pas qu'on était mieux dans un taudis. Nous défendons un projet qui rend la dignité aux gens, nous allons fournir un travail d'accompagnement pour aider ces personnes." Celles-ci se verront proposer des "projets d'intégration socio-professionnelle" afin de les aider à payer ensuite leur loyer. (Belga)

Nos partenaires