Explosion du nombre d'interdits de jeu

01/02/14 à 07:22 - Mise à jour à 07:22

Source: Le Vif

(Belga) Le phénomène des joueurs à problèmes interdits de jeu ne cesse de progresser et leur nombre approchait les 200.000 au 1er janvier dernier, peut-on lire samedi dans les journaux de Sudpresse, qui se basent sur la note "protection des joueurs" qui fera partie du rapport annuel de la Commission des jeux de hasard.

Explosion du nombre d'interdits de jeu

Alors que le nombre de joueurs sur les jeux en ligne ne cesse de progresser, le nombre de personnes interdites de jeu ne cesse lui aussi de grimper. Le nombre d'interdits de jeu "volontaires" a augmenté de 13 pc entre 2012 et 2013 et celui des exclusions judiciaires a lui augmenté de 17 pc. L'interdiction volontaire touche particulièrement les joueurs âgés de 31 à 35 ans (23,6 pc) mais frappe également les jeunes majeurs, âgés entre 19 et 25 ans (5,6 pc). On dénombrait 19.650 personnes dans ce cas au 1er janvier dernier. Les exclusions judiciaires et légales concernent les personnes pour lesquelles une requête a été introduite en vue d'une mise sous administration provisoire. Elles étaient 78.248 au 1er janvier dernier contre 66.926 début 2013 (+17 pc). A ces deux catégories de personnes s'ajoute celle des exclus du jeu, soit les personnes qui sont en réglement collectif de dettes (88.352). Certaines catégories professionnelles sont par ailleurs interdites de salle de jeu (magistrats, notaires, ... soit environ 46.000 personnes) mais il ne s'agit pas ici de joueurs à problèmes. "C'est vrai, le nombre de joueurs problématiques est en augmentation", explique Etienne Marique, président de la Commission des jeux de hasard. "Mais je vous avouerai que l'on s'attendait à pire. Je dirais que cette augmentation n'est pas proportionnelle à l'augmentation forte de l'offre légale sur Internet." (Belga)

Nos partenaires