Explosion de wagons à Schellebelle - Le conducteur néerlandais roulait trop vite

07/05/13 à 08:42 - Mise à jour à 08:42

Source: Le Vif

(Belga) Tous les éléments semblent indiquer que le conducteur néerlandais du train de marchandises impliqué dans l'accident qui a provoqué une explosion de wagons à Wetteren, roulait à une vitesse plus de deux fois supérieure à la limite autorisée. Il aurait ignoré un signal de freinage et poursuivi sa route, ressort-il de son appel d'urgence peu après l'accident, rapporte mardi De Morgen.

Explosion de wagons à Schellebelle - Le conducteur néerlandais roulait trop vite

Le conducteur a émis un appel d'urgence samedi peu après 2h dans lequel il explique qu'il vient de dérailler. Lorsque l'opérateur lui demande davantage d'informations, il répond qu'il roulait trop vite. "J'ai probablement manqué le signal", déaclare-t-il notamment. L'enquête judiciaire confirme une vitesse excessive, selon plusieurs sources au sein des chemins de fer. A l'approche de l'aiguillage, le train roulait à 80 km/h alors qu'un signal émis près de 1,5 km plus tôt lui intimait de freiner jusqu'à une vitesse de 40 km/h. Des analyses montrent que le machiniste a même continué à accélérer. A 100 mètres de l'aiguillage, il a aperçu un deuxième signe 4, qui signifie 40 km/h. C'est seulement à ce moment-là qu'il a compris son erreur. Le conducteur a plus de 25 ans d'expérience et présentait jusqu'ici un état de service irréprochable, selon De Morgen. Le bilan de l'accident est d'un mort et 93 blessés. Les victimes ont été intoxiquées par les émanations de produits chimiques, à la suite de l'explosion de plusieurs wagons d'un train de marchandises à Schellebelle (Wetteren), dans la nuit de vendredi à samedi. Certains riverains n'ont toujours pas pu réintégrer leur domicile. (Belga)

Nos partenaires