Explosion de wagons à Schellebelle - De l'eau toxique dans les égouts

04/05/13 à 12:27 - Mise à jour à 12:27

Source: Le Vif

(Belga) Le plan catastrophe provincial était toujours d'application samedi midi à la suite de l'explosion samedi matin de wagons d'un train de marchandises entre Schellebelle et Wetteren. Le gouverneur de Flandre orientale Jan Briers estime que l'incendie contrôlé des wagons durera certainement jusque samedi soir. De l'eau provenant des opérations d'extinction et contenant des traces de substances toxiques s'est déversée dans les égouts.

Les pompiers laissent brûler les wagons de manière contrôlée. C'est l'option la plus sécurisée car les opérations d'extinction pourraient dégager des vapeurs toxiques. Une famille qui se trouvait dans le périmètre de 1.000 mètres autour de l'accident s'est sentie mal et a été transportée à l'hôpital. Il semble, selon le gouverneur, qu'il n'y ait pas de lien avec l'accident. Des mesures réalisées au-dessus du sol se sont entre-temps révélées négatives, également celles effectuées dans l'habitation de la famille. Les pompiers ont cependant constaté que de l'eau provenant des opérations d'extinction et contenant des substances toxiques s'est déversée dans les égouts. "Les fumées sont heureusement plus lourdes que l'air et cela s'est limité aux égouts souterrains. Le mélange n'est pas explosif. Aquafin va arrêter la pompe à essence, après quoi les égouts seront nettoyés. Il n'y aucun danger pour la population et les animaux", a prévenu Jan Briers. "Une erreur s'est produite à un aiguillage mais l'endroit où elle a eu lieu doit encore être étudié. Il y a de fortes indications que le conducteur néerlandais du train allemand de marchandises n'a commis aucune faute", poursuit le gouverneur. Le porte-parole d'Infrabel Frédéric Petit n'a pas voulu faire de commentaires sur la cause de l'accident. Infrabel estime que les perturbations du trafic ferroviaire dureront toute la semaine. Des navettes de trains et des bus ont été mis en place. (Belga)

Nos partenaires