Exécution d'un criminel chinois qui séquestrait des esclaves sexuelles

21/01/14 à 12:28 - Mise à jour à 12:28

Source: Le Vif

(Belga) Les autorités chinoises ont exécuté mardi un homme qui avait tué deux femmes sur les six qu'il séquestrait comme esclaves sexuelles dans un cachot souterrain, ont rapporté la presse et le tribunal.

Les crimes de Li Hao, arrêté en septembre 2011, avaient choqué la population chinoise, d'autant plus que les enlèvements de femmes sont un véritable fléau en Chine. L'homme de 36 ans a été reconnu coupable de "meurtres, viols, séquestrations illégales, proxénétisme et vente d'articles pornographiques", a indiqué l'agence Chine nouvelle. M. Li avait en 2009 creusé un cachot de 20 mètres carrés sous la cave d'un immeuble qu'il avait achetée à Luoyang. C'est là qu'il a détenu ses victimes, âgées de 16 à 23 ans, les soumettant à des viols répétés. Cinq des femmes étaient des prostituées employées dans des bars à hôtesses ou des salons de massage et la dernière vendait du matériel de contraception dans le cadre de la politique de contrôle des naissances, a relaté le site internet du Quotidien du peuple. Le condamné a forcé trois des femmes recluses à participer au meurtre de deux autres, l'une étant étranglée, la seconde violemment battue, selon les médias chinois. Une femme ayant pris part aux deux homicides a été condamnée à trois ans de réclusion, les autres bénéficiant d'un sursis. Marié et père d'un fils, Li Hao avait été arrêté après la fuite d'une de ses prisonnières qui l'avait dénoncé à la police. Les policiers avaient établi qu'il passait deux semaines par mois avec ses prisonnières, Li ayant raconté à sa femme avoir un emploi de gardien de nuit. (Belga)

Nos partenaires