Ex-collaborateur de Nixon: "Lyndon Johnson derrière l'assassinat de JFK"

14/05/13 à 13:31 - Mise à jour à 13:31

Source: Le Vif

(Belga) Lyndon B. Johnson a organisé l'assassinat du président John F.Kennedy, le 22 novembre 1963 à Dallas, affirme un ancien collaborateur du président Richard Nixon dans un livre qui paraîtra en fin d'année sous le titre "The man who killed Kennedy - the case against LBJ" ("L'homme qui a tué Kennedy - Le dossier à charge de LBJ").

Ex-collaborateur de Nixon: "Lyndon Johnson derrière l'assassinat de JFK"

Roger Stone prétend que Johnson, un démocrate qui a succédé à JFK à la Maison Blanche, a mandaté le républicain Nixon -qui succèdera à LBJ comme président-, pour engager Jack Ruby, des années avant que ce dernier ne tue l'assassin présumé de JFK, Lee Harvey Oswald, le 23 novembre 1963. Johnson n'était alors encore qu'un "simple" membre Congrès originaire du Texas. Stone, stratège et lobbyiste républicain, a fait partie de l'administration Nixon après la réelection de celui-ci en 1972. Il affirme que les services de Ruby ont été loués dès 1947. Johnson se serait arrangé, avec le gouverneur du Texas John Connally, pour que le convoi présidentiel emprunte la Dealy Plaza et s'y arrête, de façon à ce que le président Kennedy puisse être abattu à distance. Roger Stone, qui est membre du parti libertarien, a réalisé cet ouvrage en collaboration avec son camarade de parti Mike Colapietro. Il base sa théorie sur "des documents dévoilés récemment". De nombreuses théories existent à propos de l'assassinat de JFK, parallèlement la version officielle du "tueur solitaire" Oswald. Notamment celles impliquant à tour de rôle la maffia, la CIA, les lobbys militaro-industriels ou Cuba. Des théories qui seront sans doute évoquées à nouveau à foison, en cette année du 50e anniversaire de l'assassinat de John Kennedy. Mais pour connaître la vérité il faudra attendre encore au moins 25 ans. Car ce n'est qu'en 2038 que seront "libérées" les informations secrètes sur l'un des crimes les plus célèbres de l'histoire. (Belga)

Nos partenaires