Evasion de la prison de Louvain: un quiproquo et une erreur humaine

13/09/12 à 17:41 - Mise à jour à 17:41

Source: Le Vif

(Belga) Le détenu qui s'est évadé de la prison de Louvain secondaire, jeudi matin, s'est fait passer pour un autre détenu autorisé à quitter la prison, a expliqué Laurent Sempot, porte-parole de la direction générale des établissements pénitentiaires. Ce quiproquo est dû à une erreur humaine, d'après le porte-parole.

"Depuis quelque temps, nous avons des procédures claires pour éviter ce genre d'échange d'identité", a expliqué Laurent Sempot. "Les empreintes digitales du détenu autorisé à quitter la prison sont contrôlées, et il est donc immédiatement possible de vérifier s'il s'agit de la bonne personne. Dernièrement, nous avons pu déjouer plusieurs tentatives d'évasion similaires grâce à ces procédures. Mais elles ne sont pas ou mal appliquées à Louvain. Il s'agit donc d'une erreur humaine et non d'un problème structurel." La direction générale a ordonné une enquête interne. Elle devra déterminer les erreurs commises lors du contrôle d'identité ainsi que le rôle du deuxième détenu, dont l'identité a été empruntée par l'évadé. "S'il a participé activement à l'évasion, il peut être poursuivi et écoper d'une sanction disciplinaire en prison", a encore ajouté le porte-parole. "L'évadé ne peut par contre pas être poursuivi pour son évasion." La police et le parquet de Louvain n'ont pour le moment aucune piste menant au fugitif, ont-ils indiqué. (HERWIG VERGULT)

Nos partenaires