Euthanasie après une opération ratée: les conditions de la loi semblent avoir été remplies

01/10/13 à 16:40 - Mise à jour à 16:40

Source: Le Vif

(Belga) Le cas de l'homme euthanasié lundi après une opération ratée liée à un changement de sexe, semble bien remplir les conditions de la loi, indique mardi Me Jacqueline Herremans, avocate et membre de la commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie. "Je ne dispose cependant pas encore de tous les éléments pour me prononcer avec une parfaite certitude", précise Me Herremans.

Nathan, 44 ans, était né avec un sexe de femme. Il avait subi plusieurs opérations mais le résultat n'était pas à la hauteur de ses espoirs. Il se sentait toujours emprisonné dans un corps dont il ne voulait pas. L'euthanasie a été effectuée sous la supervision du médecin Wim Distlemans de la VUB. Selon ce dernier, toutes les conditions étaient réunies pour y procéder. "On pouvait clairement parler dans ce cas de souffrances psychiques insupportables", selon lui. Le diagnostic d'une maladie grave incurable -une maladie d'ordre psychiatrique entre également en ligne de compte- a probablement été posé, ajoute Me Herremans. "Il faut savoir qu'une telle décision ne se prend pas en deux minutes", dit encore Jacqueline Herremans. "C'est un long processus qui commence par la pose d'un diagnostic par un médecin, qui se poursuit par des entretiens, des propositions de pistes alternatives et de solutions. Par ailleurs, dans ce cas où il n'est pas question d'un décès devant intervenir à brève échéance, l'intervention de deux médecins supplémentaires est requise". "Il s'agit ici d'un cas de conscience, d'une situation qui pose questions. Il n'y a pas de solution immédiate. Il faut entamer une longue démarche pour comprendre", conclut Me Herremans. La télévision régionale flamande TV OOST diffusera bientôt un reportage consacré à la vie de Nathan. TV OOST a suivi son parcours depuis des années jusque dans ses derniers instants. Un premier extrait sera diffusé mardi soir dans le journal d'informations régionales. (Belga)

Nos partenaires