Europol et Missing Children s'attaquent à la pédopornographie sur Internet

26/11/12 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Source: Le Vif

(Belga) L'agence européenne Europol, chargée de lutter contre la criminalité organisée, et l'organisation Missing Children Europe lancent une nouvelle coalition contre la commercialisation de matériel à caractère pédopornographique sur Internet, ont-elles annoncé lundi lors d'une conférence de presse, en présence de la commissaire européenne aux Affaires intérieures Cécilia Malmström.

Cette coalition, qui réunit des acteurs issus tant des secteurs public que privé et de la société civile (Europol, Missing Children Europe, Visa Europe, Mastercard, Paypal, Microsoft ou encore Google), vise à identifier à la fois les systèmes informatiques hébergeant du matériel à caractère pédopornographique ainsi que les payements effectués en ligne pour obtenir ce contenu illégal. L'industrie de pornographie enfantine sur Internet génère environ 500.000 nouvelles images chaque année, pour une valeur estimée à 250 millions de dollars (NDLR: près de 193 millions d'euros) à travers le monde, d'après une étude de 2010 réalisée par l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime. Il apparaît également que 74% des victimes sont âgées de 10 ans ou moins, selon l'Internet Watch Foundation britannique. "Ces statistiques ne représentent toutefois pas l'ampleur de l'exploitation sexuelle enfantine, en raison notamment du sous-rapportage du problème par les victimes", déplore le directeur d'Europol, Rob Wainwright. La nouvelle coalition, co-financée à hauteur de 544.124 euros par la Commission européenne pour les trois ans à venir, concrétise un projet pilote mené entre 2009 et 2010. Cette deuxième étape vise à établir une plate-forme permanente et un centre de ressources utiles aux autorités et organismes d'application de la loi ainsi qu'aux sociétés de services de payement en ligne et aux fournisseurs d'accès à Internet. (JAV)

Nos partenaires