Europol craint une guerre entre nouveaux gangs de motards sur le territoire européen

21/12/12 à 16:07 - Mise à jour à 16:07

Source: Le Vif

(Belga) Une arrivée massive de gangs de motards en Europe, depuis les États-Unis, le Canada et l'Australie suscite la crainte de guerres territorialles mortelles similaires à celle des années 90, a annoncé vendredi l'Office européen de police Europol.

Europol craint une guerre entre nouveaux gangs de motards sur le territoire européen

"Juste le fait de s'établir sur le territoire d'un OMCG (gang de motard hors-la-loi) est interprété comme un acte de provocation, susceptible d'engendrer des affrontements et des représailles violentes", a déclaré Europol dans un communiqué. Selon l'Office de police européen, des bandes de motards comme les "Comancheros" et les "Rebels" d'Australie, les "Rock Machine" du Canada ainsi que les clubs "Mongols" et "Vagos" américains chercheraient à établir des "chapitres" en Europe, alors qu'il en existe déjà plus de 700. Les gangs de motards recrutent parmis les militants d'extrême droite, les membres de gangs dans les prisons, des hooligans et des militaires pour leur expertise dans le but de s'emparer de "territoires" afin de s'y livrer aux trafics de drogue, d'armes et d'êtres humains, selon la même source. Ces gangs ont "une propension à utiliser des formes extrêmes de violence" précise Europol qui souligne que les membres de ces groupes sont de moins en moins associés à la vie de motard. Le conflit meurtrier des années 90 dans les pays du Nord de l'Europe "est un exemple très parlant de la capacité d'extrême violence résultant de l'augmentation de la concentration des gangs de motards en Europe". Ce conflit avait débuté quand les "Bandidos" ont pénétré les pays du Nord de l'Europe et essayé de s'emparer des territoires sous le contrôle des "Hell's Angels". Les motards avaient utilisé des fusils d'assaut, des armes antichar et des voitures piégées, faisant au moins 11 morts et des dizaines de blessés. (ROBERT VOS)

Nos partenaires