L'Italie n'achètera pas d'autres avions chasseurs F-35

06/07/18 à 18:48 - Mise à jour à 18:47

Source: Belga

La ministre italienne de la Défense, Elisabetta Trenta, a annoncé vendredi que l'Italie n'achèterait "aucun autre F-35", l'avion de combat qui doit équiper l'armée italienne et dont le pays a passé commande pour 90 appareils dans deux versions différentes.

L'Italie n'achètera pas d'autres avions chasseurs F-35

F-35 © Reuters

"Nous n'achèterons aucun autre F-35 et nous sommes en train d'étudier toutes les possibilités afin de comprendre si notre intérêt, en termes économiques, est de réduire ou de maintenir" le programme, a déclaré Mme Trenta lors d'une interview à la télévision.

"Si je décidais de réduire le programme, il y aurait de fortes pénalités à payer et il y a, en outre, autour du F-35 de fortes retombées en matière technologique, de recherche et d'emploi", a ajouté la ministre, proche du Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème).

La Marine italienne a réceptionné en janvier son premier chasseur à décollage et atterrissage verticaux F-35B.

L'Italie a commandé au total 90 F-35 Lightning II, dont 30 B et 60 A, la version à décollage classique à l'Américain Lockheed Martin pour remplacer sa flotte actuelle (composée de chasseurs Panavia Tornado, AMX et AV-8B Harrier). 121 appareils étaient envisagés au départ.

L'ensemble de la commande doit être assemblé sur l'unité de production de Cameri, au nord de l'Italie.

Le F-35, dont les Etats-Unis sont le maître d'oeuvre, est conçu en coopération avec huit autres pays: le Royaume-Uni, les Pays-Bas, le Canada, le Danemark, la Norvège, l'Australie, la Turquie et l'Italie.

Nos partenaires