Eurodac - La police aura accès aux empreintes digitales des demandeurs d'asile

24/04/13 à 12:24 - Mise à jour à 12:24

Source: Le Vif

(Belga) Les forces de police des pays de l'UE auront accès aux empreintes digitales des demandeurs d'asile conservées dans la base de données Eurodac, en vertu d'un accord entre les Etats membres et le Parlement européen, entériné mercredi en commission des libertés civiles.

L'accord prévoit un certain nombre de garanties: les forces de police ne se verront accorder cet accès que pour les enquêtes visant des faits de terrorisme ou des crimes graves. Les transferts de données personnelles vers des pays tiers ou des organisations internationales seront interdits. Le texte précise que l'accès des services de police ne doit pas pas menacer le droit des demandeurs d'asile au traitement correct de leur demande de protection internationale. Eurodac stocke les empreintes digitales des demandeurs d'asile âgés de plus de 14 ans. Depuis 2003, cette base de données a été utilisée pour déterminer quel Etat membre est responsable du traitement d'une demande d'asile. (Belga)

Nos partenaires