Etudiant blessé par balle à Liège: un des inculpés remis en liberté

17/05/13 à 11:23 - Mise à jour à 11:23

Source: Le Vif

(Belga) L'un des deux étudiants français qui avaient été placés sous mandat d'arrêt, après la découverte d'un autre étudiant grièvement blessé d'une balle dans la tête, a bénéficié d'une mainlevée et a été remis en liberté jeudi. Il s'agit de Remy Coulage, originaire de Basse-Normandie, qui est le locataire du kot dans lequel se sont déroulés les faits.

Le mardi 8 mai dernier, Bérenger Moireau, un jeune étudiant français à l'école d'armurerie de Liège, avait été retrouvé blessé d'une balle dans la tête dans le kot qu'il partageait rue Henri Maus à Liège. L'homme est originaire de la région du Jura. Rémy Coulange (20 ans) et Franck Carboni (un Corse de 22 ans) avaient été placés sous mandat d'arrêt pour tentative de meurtre, association de malfaiteurs et infractions à la législation des armes et des explosifs. Ces deux inculpés étaient également étudiants à l'école d'armurerie et se trouvaient dans le kot lorsque Bérenger Moireau a été atteint. La thèse accidentelle a été évoquée. Ce serait Franck Carboni qui aurait accidentellement fait feu en nettoyant l'arme. Originaire de Basse-Normandie, Remy Coulange est le locataire de ce kot. Il hébergeait Franck Carboni. L'instruction relative à ce dossier se poursuit. Remy Coulange reste inculpé mais il a bénéficié de la levée de son mandat d'arrêt. "Il a été libéré jeudi et pourra donc terminer ses études", a confirmé Me Marie France Roumans. (Belga)

Nos partenaires