Etudiant blessé par balle à Liège - Un des deux individus interpellés parle d'accident

08/05/13 à 13:31 - Mise à jour à 13:31

Source: Le Vif

(Belga) Deux individus ont été interpellés à la suite de la découverte de produits chimiques dans la maison où un homme avait été blessé par balle à la tête, mardi après-midi, à Liège, a indiqué le parquet mercredi. Il s'agit de deux jeunes hommes de nationalité française qui, comme la victime, étudient à l'école d'armurerie de Liège. L'un d'eux évoque un geste accidentel. Les enquêteurs n'écartent aucune piste, même celle de l'éventuelle préparation d'un attentat.

Bérenger N. (Noireau), 21 ans, a été retrouvé blessé par balle à la tête dans son appartement situé 19 rue Henri Maus à Liège. Averti des faits, les policiers sont rapidement arrivés sur les lieux où ils ont interrogés Franck C. (Carboni), 21 ans et Rémy C. (Coulange), 20 ans, présents dans le bâtiment. Les deux hommes font partie de la même école d'armurerie que la victime. Franck C. a affirmé que le coup de feu qui a atteint Bérenger N. à la tête était parti accidentellement alors qu'il nettoyait son arme. Les enquêteurs doutent de cette version. Des substances chimiques, dont du nitrate de potassium, ont été découvertes dans le bâtiment. Cette découverte a entraîné l'intervention des démineurs d'Heverlee et de la cellule mobile d'analyses chimiques de la protection civile. Mélangées entre elles, les substances peuvent être utilisées comme explosifs. Les enquêteurs poursuivent toutes les pistes y compris celles qui mèneraient à l'éventuelle préparation d'un attentat. L'autre individu interpellé a, pour sa part, déclaré n'avoir rien vu. Ils ont été tous les deux déférés mercredi matin au parquet de Liège où mandat d'arrêt pour tentative de meurtre, association de malfaiteurs et infraction sur la détention d'armes prohibées a été requis contre eux. Ils seront présentés devant un juge d'instruction mercredi après-midi. (Belga)

Nos partenaires