Etudiant blessé par balle à Liège - La thèse de l'accident confirmée par la victime

13/06/13 à 07:16 - Mise à jour à 07:16

Source: Le Vif

(Belga) Bérenger Moireau, l'étudiant français qui avait été blessé par balle le 8 mai dernier dans un kot de la rue Henri Maus à Liège, a confirmé aux enquêteurs la version de ses deux amis selon laquelle le coup de feu serait parti accidentellement, rapporte jeudi La Meuse (Sud Presse). Franck Carboni, l'auteur du tir qui avait touché en pleine tête la victime, a été libéré mercredi par la chambre du conseil de Liège.

Le jeune Bérenger Moireau, âgé de 20 ans, a été transféré le 21 mai dans un hôpital du Jura, proche de ses parents. Son état s'étant stabilisé, il a pu être auditionné par les enquêteurs, auxquels il aurait livré la même version que ses amis. Franck Carboni, un Corse de 22 ans, nettoyait son arme et le tir dont Bérenger Moireau a été victime serait donc accidentel. Le locataire du kot, Rémy Coulange, un Normand de 21 ans, avait, lui, été libéré une dizaine de jours après les faits. Parmi les conditions de sa libération figure l'obligation de réussir ses examens. Il termine ses études cette année et doit donc décrocher son diplôme d'armurier d'ici peu. Quant à Franck Carboni, très marqué par les faits, il aurait décidé d'abandonner ses études d'armurerie pour travailler comme mécanicien, sa première formation. Les deux jeunes Français sont, à l'heure actuelle, toujours inculpés de tentative de meurtre. (Belga)

Nos partenaires