Etudes de médecine - Les étudiants en échec préfèrent l'étalement à la réorientation

02/03/13 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) Les étudiants en première année de médecine qui ont échoué au test de janvier choisissent massivement, parmi les options offertes par la réforme du ministre Jean-Claude Marcourt, d'étaler leur 1e année sur deux ans plutôt que de se réorienter vers une autre branche, rapporte samedi Le Soir.

Ainsi, seuls 21 étudiants de l'ULg, 7 de l'ULB, 4 de Namur et 2 de Mons - aucun à l'UCL - ont opté pour une réorientation, selon des chiffres du CIUM (Comité interuniversitaire des étudiants en médecine). Le taux de réussite de cette session de janvier reste comparable à celui des années précédentes (49%), même si d'importantes disparités sont constatées entre les universités. Le ministre Marcourt a déjà préconisé un premier quadrimestre identique dans toutes les facultés de médecine en première année afin d'éviter de donner le sentiment d'un traitement inégalitaire. (BPE)

Nos partenaires