Etude Pisa 2012 - Les élèves de la FWB sous la moyenne des pays de l'OCDE en résolution de problèmes

01/04/14 à 11:14 - Mise à jour à 11:14

Source: Le Vif

(Belga) Le niveau de performance moyen en résolution de problèmes des élèves de 15 ans de la Fédération Wallonie-Bruxelles se situait, en 2012, sous la moyenne des pays membres de l'OCDE, selon les résultats publiés mardi du cinquième volume de l'étude Pisa 2012, consacré à cette compétence.

Les indicateurs mesurent les performances de quelque 85.000 jeunes de 15 ans dans 44 pays et économies, en termes de résolution de problèmes ancrés dans le quotidien qu'ils n'ont encore jamais rencontrés et pour lesquels aucune méthode courante ne leur a été enseignée. Si les jeunes Belges décrochent un score de 508 points, légèrement au-dessus de la moyenne des pays membres de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) établie à 500, derrière la France, les Pays-Bas et l'Italie, les disparités entre les communautés linguistiques restent perceptibles. Alors que les élèves flamands enregistrent un meilleur niveau de performance (525), suivis par ceux de la Communauté germanophone (520), les élèves de la Fédération Wallonie-Bruxelles sont en retrait par rapport à la moyenne des pays de l'OCDE, avec un score de 485. Seul 1,5% des élèves belges francophones atteint le niveau le plus élevé de performance (niveau 6), contre 4,5% pour les flamands et 3,6% pour les germanophones. Et à peine plus de la moitié des élèves de la Fédération (52,6%) obtiennent un niveau intermédiaire (niveau 3). Le programme international pour le suivi des acquis des élèves (Pisa) mesure tous les trois ans depuis 2000 les performances en lecture, mathématiques et sciences. Pour ces domaines d'évaluation, les résultats de 2012 étaient déjà connus: les niveaux des élèves de Fédération Wallonie-Bruxelles en mathématiques ainsi qu'en sciences étaient eux aussi inférieurs à la moyenne des pays membres de l'OCDE. Il n'y avait que pour la compréhension à la lecture (497) que la Fédération Wallonie-Bruxelles parvenait à se hisser juste au-dessus de la moyenne (496), mais toujours derrière la Flandre (518). La résolution de problèmes n'avait plus été prise en compte depuis 2003 dans le cycle d'étude Pisa. (Belga)

Nos partenaires