Etude de Test-Achats sur la propreté des villes: "vive indignation" à Herstal

26/09/12 à 19:44 - Mise à jour à 19:44

Source: Le Vif

(Belga) Les résultats de l'étude de Test-Achats sur la propreté publique "ne semblent reposer sur aucune base scientifique et/ou objective! ", a réagi mercredi soir le collège communal de la ville de Herstal, classée par l'organisation de consommateurs parmi les 3 plus mauvais élèves de la classe.

"Ils ne correspondent en outre en rien ni au travail effectivement réalisé, ni à l'ensemble de nos quartiers", a poursuivi le collège communal en faisant part de sa "vive indignation". Dès le début de la semaine prochaine, les autorités informeront la population, par voie de presse, "de la réalité des efforts de terrain déjà entrepris, en cours ou prévus dans une thématique qu'elles considèrent comme prioritaire." Le collège considère en effet "qu'il lui faut corriger les allégations de Test-Achats et expliquer par le menu les efforts déjà fournis, les investissements consentis et les projets en cours ou à venir en matière de propreté publique afin de rendre aux Herstaliens à la fois un cadre de vie accueillant et la considération (notamment médiatique) qu'ils méritent amplement." Selon l'enquête de Test-Achats portant sur 40 communes, Bruxelles-Ville, Herstal et Anderlecht occupent les dernières places du classement. (THA)

Nos partenaires