Etranglé par le manque de fonds, le PAM réduit ses activités en RDC

03/12/13 à 18:13 - Mise à jour à 18:13

Source: Le Vif

(Belga) Le Programme alimentaire mondial a annoncé mardi qu'il devait réduire une partie de ses activités en République démocratique du Congo en raison de graves difficultés financières.

Etranglé par le manque de fonds, le PAM réduit ses activités en RDC

L'agence onusienne annonce dans un communiqué qu'elle "aura à réduire ou à suspendre certaines de ses activités en République Démocratique du Congo (RDC) à partir de ce mois, laissant des milliers de personnes sans assistance alimentaire". "On a besoin de 75 millions pour les six prochains mois", a déclaré mardi Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM à Genève. "Arrivés à ce stade (de sous-financement, ndlr), je vois deux pays: la RDC et dans une plus faible mesure Madagascar", a-t-elle ajouté. Le PAM estime que la Province-Orientale, et celles du Nord et du Sud-Kivu, dans l'est de la RDC, seront particulièrement touchées alors qu'environ 2 millions de déplacés sont concentrés dans ces zones à cause de l'activisme de plusieurs dizaines de groupes armés. "Quelque 500.000 personnes déplacées en insécurité alimentaire seront affectées par cette crise financière", poursuit le communiqué. D'après le PAM, la "distribution quotidienne de repas chauds aux milliers d'écoliers sera aussi concernée" par la crise et "l'appui nutritionnel vital à quelque 180.000 enfants, femmes enceintes et mères allaitantes souffrant de malnutrition aiguë à travers le pays" sera également touché, poursuit-il. Pour Martin Ohlsen, représentant du PAM en RDC, "il est difficile de ne pas croire que les besoins énormes aux Philippines (frappé par un cyclone) et en Syrie (en guerre) sont en train d'étouffer les cris d'alarme émanant des coins moins visibles et peu médiatisés du monde". (Belga)

Nos partenaires