Ethiopie: Meles enterré, son successeur en vedette devant le gotha africain

02/09/12 à 15:34 - Mise à jour à 15:34

Source: Le Vif

(Belga) L'Ethiopie a enterré dimanche celui qui l'a dirigée sans partage pendant 21 ans, Meles Zenawi, devant les dirigeants africains pour qui il était un visionnaire du développement du continent et en présence de son successeur désigné, le quasi-inconnu Hailemariam Desalegn.

Ethiopie: Meles enterré, son successeur en vedette devant le gotha africain

Des dizaines de milliers d'anonymes se sont rassemblés sur l'immense place Meskel, au centre de la capitale Addis Abeba, pour accueillir le cercueil, drapé du drapeau national et orné de fleurs blanches. Protégé par des ombrelles dorées, les dignitaires de l'église orthodoxe - majoritaire en Ethiopie - ont célébré un premier service à la mémoire de l'ancien chef de guérilla marxiste. Plus tard dans l'après-midi, au son de vingt et une détonations et sous une pluie battante, la dépouille a été inhumée au pied de la cathédrale de la Sainte Trinité, à l'intérieur de laquelle repose déjà le dernier empereur d'Ethiopie Hailé Selassié. Les premières funérailles nationales organisées pour un dirigeant éthiopien depuis 80 ans ont également consacré un passage de relais à la tête du pays. Premier orateur d'envergure à s'exprimer, le successeur désigné de Meles, Hailemariam Desalegn, a promis de poursuivre l'oeuvre de l'ancien homme fort du pays. "La vision de notre Premier ministre (décédé) est également la vision de tous les membres de l'EPRDF (coalition au pouvoir), et elle sera mise en oeuvre avec la participation active du peuple éthiopien", a déclaré l'actuel Premier ministre par intérim, qui doit encore être confirmé dans ses fonctions par le Parlement. Meles Zenawi est décédé le 20 août dernier à 57 ans dans un hôpital bruxellois après avoir dirigé sans partage l'Ethiopie depuis qu'il avait renversé le dictateur Mengistu Haile Mariam en 1991. (MUA)

Nos partenaires