Ethiopie: funérailles de Meles Zenawi devant de nombreux présidents africains

02/09/12 à 09:49 - Mise à jour à 09:49

Source: Le Vif

(Belga) Les funérailles nationales de Meles Zenawi, qui a dirigé l'Ethiopie pendant 21 ans, ont débuté dimanche dans la capitale Addis Abeba, en présence de nombreux chefs d'Etat africains et, en bonne place, de son successeur désigné Hailemariam Desalegn.

La dépouille de Meles Zenawi, décédé le 20 août à l'âge de 57 ans, a été amenée sur l'immense place Meskel, devant des dizaines de milliers de personnes, d'où un cortège doit la conduire jusqu'à la cathédrale orhodoxe de la Sainte Trinité, où repose déjà le dernier empereur d'Ethiopie Hailé Selassié. Le cercueil de l'ancien homme fort du deuxième pays le plus peuplé d'Afrique sub-saharienne, drapé du drapeau national et escorté par les membres de sa famille en pleurs et vêtus de noir, a été amené par un attelage au son d'une fanfare militaire. Il a été déposé sur une estrade, en présence de nombreux chefs d'Etat africains et de représentants de la communauté internationale réunis pour les premières funérailles nationales organisées dans ce pays de la Corne de l'Afrique en plus de 80 ans. Assistent, notamment, aux obsèques les présidents du Nigeria, Goodluck Jonathan, du Soudan, Omar el-Béchir, du Soudan du Sud, Salva Kiir, de Djibouti, Ismail Omar Guelleh, du Rwanda, Paul Kagame, de Tanzanie, Jakaya Kikwete, d'Ouganda, Yoweri Museveni et de Somalie, Sharif Cheikh Ahmed. Le successeur désigné de Meles, Hailemariam Desalegn, a pris place juste derrière le cercueil. L'actuel Premier ministre par interim, un quasi-inconnu du grand public âgé de 47 ans, doit être prochainement confirmé par le Parlement comme chef du gouvernement éthiopien. Meles Zenawi est décédé le 20 août dernier dans un hôpital bruxellois après avoir dirigé sans partage l'Ethiopie depuis qu'il avait renversé le dictateur Mengistu Haile Mariam en 1991, alors à la tête d'une guerilla d'obédience marxiste. (QUJ)

Nos partenaires