Etats généraux des médias - Des stages pour magistrats dans les rédactions, et de journalistes dans les tribunaux

20/06/13 à 13:14 - Mise à jour à 13:14

Source: Le Vif

(Belga) Les experts des Etats généraux des médias d'information (EGMI) ont surpris jeudi en recommandant de mettre en place la possibilité pour les magistrats d'effectuer des stages au sein des rédactions et, pour les journalistes, au sein des parquets et tribunaux.

Ces stages permettraient d'améliorer la connaissance mutuelle de ces acteurs de la justice et des médias, dont les relations "sont tendues, de tous temps et dans tous les pays", du fait qu'ils traitent différemment du même sujet. Les stages envisagés pourraient relever des programmes de formations permanentes, ou être intégrés pour les magistrats dans la période de formation spécifique du stage judiciaire, suggèrent Jacques Englebert (ULB), Séverine Dussolier (UNamur) et Françoise Tulkens (UCL). Concernant l'accès des médias aux salles d'audience, ils réfutent aux magistrats le pouvoir discrétionnaire de le refuser (à l'exception du huis clos). Un texte de loi doit garantir ce principe, recommandent-ils, de même qu'il faut prévoir les modalités pratiques de cet accès en tenant compte de la nécessité de ne pas perturber la sérénité des débats. A cet égard, les experts préconisent pour la couverture audiovisuelle de certains procès le recours à un "pool" limitant le nombre de caméras et fixant leur emplacement dans la salle d'audience. Ils réfutent aussi aux magistrats le pouvoir d'accorder au prévenu un droit à son image, car toute personne contrainte de subir une procédure judiciaire quitte momentanément la sphère privée de sa vie. C'est aux médias, soulignent-ils, de déterminer la manière dont ils rendent compte d'une procédure judiciaire. (Belga)

Nos partenaires