Etat de l'Union - 2014 peut être l'année de la "percée" pour l'économie américaine

29/01/14 à 04:05 - Mise à jour à 04:05

Source: Le Vif

(Belga) Le président des Etats-Unis Barack Obama a affirmé mardi soir, au début de son discours très applaudi sur l'état de l'Union devant le Congrès, que l'année 2014 pouvait être celle de la "percée" pour son pays après des années de convalescence à la suite de la crise économique.

Etat de l'Union - 2014 peut être l'année de la "percée" pour l'économie américaine

Evoquant notamment "le taux de chômage le plus bas depuis cinq ans" et "un marché de l'immobilier en train de rebondir", M. Obama a estimé que "les Etats-Unis sont mieux placés pour le XXIe siècle que n'importe quel autre pays sur terre". Le président a également appelé à augmenter fortement le salaire minimum, bloqué depuis 2009 à 7,25 dollars de l'heure, en dépit de la farouche opposition des républicains au Congrès. "Donnez une augmentation à l'Amérique! ", a-t-il exhorté , annonçant qu'il prendrait "dans les prochaines semaines" un décret relevant de près 40% le salaire minimum dans les entreprises en contrat avec l'Etat. M. Obama a d'ailleurs prévenu qu'il agirait par décret si le Congrès refuse de prendre des mesures en faveur de la classe moyenne. "Certaines de ces mesures vont requérir une action du Congrès, et j'ai hâte de travailler avec vous tous", a-t-il déclaré. "Mais les Etats-Unis ne restent pas immobiles, et moi non plus. Donc, quand je pourrai prendre des mesures sans passer par la voie législative pour améliorer les occasions de réussir pour davantage de familles américaines, c'est ce que je ferai". (Belga)

Nos partenaires