Espionnage - Snowden est un dénonciateur plutôt qu'un traître pour 55% d'électeurs américains

01/08/13 à 17:54 - Mise à jour à 17:54

Source: Le Vif

(Belga) Une majorité d'électeurs américains estiment qu'Edward Snowden, l'ex-consultant de l'Agence de sécurité nationale à l'origine de révélations fracassantes sur des programmes de surveillance des télécommunications par les Etats-Unis, est un "dénonciateur" plutôt qu'un "traître", selon un sondage paru jeudi.

Espionnage - Snowden est un dénonciateur plutôt qu'un traître pour 55% d'électeurs américains

Près de 55% des électeurs américains considèrent que le jeune homme de 30 ans est un "whistle-blower", contre 34% qui jugent au contraire qu'il a trahi son pays, révèle une enquête menée à l'échelle nationale par l'Université Quinnipiac. Quelque 11% des personnes interrogées ne se prononcent pas. Les résultats de ce sondage réalisé entre les 28 et 31 juillet auprès de 1.468 électeurs enregistrés, avec une marge d'erreur de plus ou moins 2,6 points de pourcentage, sont exactement les mêmes que ceux d'une précédente enquête publiée le 10 juillet par l'université. "La plupart des électeurs américains ont une image positive d'Edward Snowden, mais c'était avant qu'il obtienne l'asile en Russie", a toutefois précisé Peter A. Brown, directeur adjoint de l'institut de sondage de l'Université Quinnipiac. L'ex-consultant de l'Agence de sécurité nationale américaine NSA a en effet quitté jeudi l'aéroport de Moscou Cheremetievo, où il était confiné depuis plus d'un mois, après avoir obtenu un asile provisoire d'un an en Russie, et se trouve désormais dans un lieu "sûr", mais inconnu. Washington a réclamé à plusieurs reprises son extradition vers les Etats-Unis, où il a été inculpé d'espionnage après ses révélations. Malgré les demandes américaines, la Russie avait refusé de livrer M. Snowden. Le sondage Quinnipiac paru jeudi montre en outre que 38% des électeurs se disant républicains voient Snowden comme un traître et 51% comme un dénonciateur, contre respectivement 36% et 56% du côté des démocrates. (Belga)

Nos partenaires