Espionnage - Snowden "aurait" accepté l'offre d'asile politique du Venezuela

09/07/13 à 19:09 - Mise à jour à 19:09

Source: Le Vif

(Belga) L'ex-consultant du renseignement américain, Edward Snowden, a "accepté" la proposition d'asile politique du président du Venezuela, a annoncé mardi un parlementaire russe, mais les interrogations subsistent autour du départ de l'Américain confiné dans la zone de transit d'un aéroport de Moscou. Peu après, M. Pouchkov a cependant affirmé n'avoir fait que reprendre une information de la chaîne de télévision publique d'informations Vesti 24.

"Comme on pouvait s'y attendre, Snowden a accepté la proposition d'asile politique de (Nicolas) Maduro", a écrit le président de la commission des Affaires étrangères de la chambre basse (Douma) du Parlement, Alexeï Pouchkov, sur son compte Twitter. Le message est resté environ une demi-heure sur le compte de ce responsable parlementaire proche du pouvoir, avant d'être retiré. Interrogé sur la signification du message du parlementaire, et un éventuel départ d'Edward Snowden vers le Venezuela, le porte-parole du président russe Vladimir Poutine, Dmitri Peskov s'est refusé à tout commentaire, renvoyant vers M. Pouchkov. Dans un autre tweet publié ensuite, M. Pouchkov a affirmé n'avoir fait que reprendre une information de la chaîne de télévision publique d'informations Vesti 24. M. Snowden, réfugié depuis 17 jours dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou-Cheremetievo, "devra décider quand il prendra un avion, s'il veut finalement venir ici", avait déclaré lundi le président vénézuélien. Snowden est recherché pour espionnage par les États-Unis après la révélation d'informations fracassantes sur un programme américain secret de surveillance des communications mondiales. Le président cubain, Raul Castro, a soutenu dimanche le droit de ces pays d'Amérique Latine à offrir l'asile politique à ceux qui sont "persécutés pour leur idéal ou en raison de leur lutte pour les droits démocratiques". Ce soutien est important, notamment en l'absence de vol commercial direct à partir de Moscou vers l'un des trois pays latino-américains, ce qui l'obligerait théoriquement à faire escale à La Havane. Pour sa part, une porte-parole de la compagnie aérienne russe Aeroflot a indiqué ne pas savoir si M. Snowden était dans l'avion qui a quitté Moscou mardi en direction de La Havane. (Belga)

Nos partenaires