Espionnage: Kerry admet "des tensions" entre Washington et Berlin

07/11/13 à 09:37 - Mise à jour à 09:37

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire d'État américain, John Kerry, reconnaît jeudi dans un entretien au quotidien Bild "des tensions" avec l'Allemagne, partenaire majeur des Etats-Unis, en raison des accusations d'espionnage mais assure que les deux alliés maintiendront une "relation forte".

Espionnage: Kerry admet "des tensions" entre Washington et Berlin

Sous la pression de députés, le gouvernement allemand étudie actuellement la possibilité de faire auditionner à Moscou l'ex-consultant du renseignement américain Edward Snowden, à l'origine de révélations sur un programme d'espionnage américain visant l'Allemagne. Ce dernier a fourni à la presse des documents, récemment révélés, laissant penser que le téléphone portable de la chancelière Angela Merkel était espionné par les Etats-Unis. "Sans le moindre doute cette situation a conduit à des tensions avec l'Allemagne et les Allemands", souligne le chef de la diplomatie américaine, interrogé par le journal sur l'affaire des écoutes de l'agence américaine NSA. Mais "notre relation est forte et elle va rester forte", assure-t-il également. "Dans les moments difficiles, les amis travaillent avec franchise et respect mutuel et l'Allemagne est l'un des plus grands amis des Etats-Unis et l'un de nos alliés les plus importants", a indiqué John Kerry, selon des propos rapportés en allemand. Qualifiant la chancelière Angela Merkel de "partenaire formidable", il estime que les dossiers tels que la Syrie, l'Iran ou l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et Washington USA sont "tout simplement trop importants pour qu'on n'avance pas ensemble". "Nous allons donc surmonter ensemble cette situation", affirme-t-il avant de lancer: "J'aime l'Allemagne". (Belga)

Nos partenaires