Espionnage - Berlin annule un accord datant de la Guerre froide

02/08/13 à 19:21 - Mise à jour à 19:21

Source: Le Vif

(Belga) L'Allemagne a annoncé vendredi avoir mis fin à un accord passé dans les années 60 avec les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, qui portait sur la surveillance de son territoire.

Espionnage - Berlin annule un accord datant de la Guerre froide

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, a indiqué que cette décision était "nécessaire et appropriée", en raison du débat qui a suivi les révélations sur l'espionnage pratiqué par les Américains et les Britanniques en Europe, selon un communiqué. Le ministère a précisé que cet accord passé en 1968-69, portant sur la surveillance du territoire et qui consistait en une levée du secret des télécommunications en Allemagne, avait été annulé d'un "commun accord" avec les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Selon plusieurs médias, ce texte autorisait les alliés à demander des données émanant des opérations de surveillance des services secrets de RFA pour tout ce qui était lié à la sécurité de leurs troupes sur le sol allemand. "L'annulation de cet accord administratif, pour laquelle nous militions ces dernières semaines, est une conséquence nécessaire et appropriée du débat récent sur la protection de la vie privée", a affirmé M. Westerwelle. Le gouvernement allemand a précisé que cet accord n'avait de toute façon plus de portée effective et n'était plus appliqué. Angela Merkel avait fait du problème d'espionnage des télécommunications un sujet important de ses discussions avec le président américain Barack Obama, lors de la visite de ce dernier à Berlin en juin. Par la suite, la chancelière a été mise sous pression, à quelques semaines des élections législatives, des informations de presse affirmant que le gouvernement allemand était au courant des programmes d'espionnage américain et britannique. Depuis, le gouvernement a annoncé une enquête sur les liens entre les services secrets et les agences américaines dont l'activité de surveillance a été révélée par l'ex-consultant du renseignement américain Edward Snowden. (Belga)

Nos partenaires