Espagne: parade militaire de fête nationale sous le signe de l'austérité

12/10/12 à 16:05 - Mise à jour à 16:05

Source: Le Vif

(Belga) Aucun char, pas d'avion de chasse: crise oblige, le traditionnel défilé militaire pour la fête nationale à Madrid, le premier de Mariano Rajoy en tant que chef du gouvernement, a été placé vendredi sous le signe de l'austérité.

Seuls les avions de la patrouille acrobatique Aguila ont participé à la parade, striant le ciel aux couleurs rouge et jaune du drapeau espagnol. Le défilé, auquel participaient 2.600 militaires, a duré à peine plus d'une heure, dans le cadre d'un budget largement amputé, de 900.000 euros contre près de 2,8 millions d'euros en 2011. Le roi d'Espagne, accompagné de la reine Sofia, et le couple princier Felipe et Letizia ont été accueillis par des applaudissements du public, au moment où la famille royale souffre d'une série de scandales qui entache son image, dont une vaste affaire de corruption qui touche le gendre du roi Inaki Urdangarin. Mariano Rajoy a lui été accueilli en silence, alors que son prédécesseur José Luis Rodriguez Zapatero avait essuyé l'an passé des sifflets et des huées du public, avant d'être balayé par la droite aux élections, un mois plus tard, sur un bilan économique jugé désastreux. La grande région de Catalogne, en pleine poussée indépendantiste et en conflit ouvert avec Madrid sur l'exigence notamment d'une plus grande autonomie budgétaire, n'était pas représentée comme elle l'avait annoncé. Dans la matinée, le ministre de la Défense Pedro Morenes avait affirmé que les Espagnols étaient "évidemment" beaucoup plus forts unis que désunis. (JUG)

Nos partenaires