Espagne: le meurtrier belge présumé est mort d'un arrêt cardiaque

11/03/14 à 17:30 - Mise à jour à 17:30

Source: Le Vif

(Belga) Un Belge, soupçonné d'avoir tué sa compagne et la fille de cette dernière, et retrouvé mort le 7 mars dans sa cellule à Algésiras, dans le sud de l'Espagne, est décédé d'un arrêt cardiaque, selon l'autopsie, a annoncé mardi la Garde civile.

L'enquête se poursuit sur le double meurtre et une équipe a été chargée de reconstituer la scène du crime en 3D, a ajouté la Garde civile dans un communiqué. "Les résultats de l'autopsie de l'auteur présumé du double assassinat dans un logement de Sotogrande, décédé dans les locaux de la Garde civile d'Algésiras, certifient qu'il est décédé d'un arrêt cardiaque", selon ce texte. L'homme de 52 ans avait été découvert mort le 7 mars alors qu'il allait être présenté à un juge. Son corps ne portait "aucun signe de violence", avait alors affirmé la Garde civile. Le meurtrier présumé avait été arrêté deux jours auparavant, après la découverte des corps de sa compagne, âgée de 50 ans, et de la fille de cette dernière, qui allait avoir 9 ans le 30 mars, au domicile que le couple louait dans un luxueux lotissement de la ville de San Roque, dans la région bordée de plages de Cadix, à la pointe sud de l'Espagne. Les corps des deux victimes, toutes deux également de nationalité belge, présentaient elles "des signes de violence", la femme ayant été blessée à l'arme blanche tandis que sa fille montrait des signes d'asphyxie. (Belga)

Nos partenaires