Espagne: l'infante Cristina dépose un recours contre sa mise en examen

16/04/13 à 18:49 - Mise à jour à 18:49

Source: Le Vif

(Belga) L'infante Cristina, la fille du roi d'Espagne Juan Carlos, a déposé un recours contre sa mise en examen par un juge d'instruction des Baléares, dans le cadre de l'affaire de corruption visant son époux, Iñaki Urdangarin, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

Ce recours rejoint l'appel déjà présenté par le parquet anti-corruption contre la mise en examen de l'infante le 3 avril par le juge José Castro, a-t-on précisé de même source. Le magistrat du tribunal de Palma de Majorque avait accepté deux jours plus tard de reporter à une date indéterminée l'audition de la fille du roi, initialement fixée au 27 avril, le temps que ce recours soit examiné. Le juge soupçonne l'infante Cristina, âgée de 47 ans, de "coopération" avec son mari, poursuivi pour le détournement de plus de six millions d'euros d'argent public lorsqu'il était, entre 2004 et 2006, président de l'institut Noos, une société de mécénat qui assurait la promotion et l'organisation de congrès liés au sport. Dans son arrêt rendu le 3 avril, le juge Castro a fait état d'indices laissant entendre que l'infante a pu "consentir à ce que son lien de parenté avec le roi Juan Carlos soit utilisé par son mari". Jugeant les indices "inexistants", le procureur anti-corruption avait au contraire estimé que la mise en cause "d'une personne pour des faits qui, a priori, ne présentent pas de caractère délictuel, équivaut pour le moins à un traitement discriminatoire". La convocation de l'infante a ouvert une crise sans précédent pour la monarchie espagnole, dont la popularité est en chute depuis la mise en examen d'Iñaki Urdangarin le 29 décembre 2011. (Belga)

Nos partenaires