Espagne: 12 blessés lors de la traque controversée du Toro de la Vega

17/09/13 à 17:27 - Mise à jour à 17:27

Source: Le Vif

(Belga) Douze personnes ont été blessées mardi à Tordesillas, dans le nord de l'Espagne, lors de la traque du Toro de la Vega, une tradition médiévale dénoncée par les défenseurs des animaux.

Espagne: 12 blessés lors de la traque controversée du Toro de la Vega

Trois personnes ont été hospitalisées, dont le photographe Pedro Armestre qui devait être opéré après avoir été encorné à la jambe. Les deux autres personnes hospitalisées ont été soignées pour de possibles fractures et contusions. Neuf autres personnes ont été soignées sur place pour des contusions, a indiqué la Croix-Rouge. Armées de lances acérées, à cheval ou à pied, des centaines de personnes ont pourchassé mardi un puissant taureau de combat, Vulcano, pesant 580 kilos, qui a fini par être tué par un jeune homme à pied. Un groupe de quelques dizaines de défenseurs des animaux s'était rassemblé à proximité, portant une banderole avec les mots: "Plus de culture, moins de torture!". Datant de 1453 au moins, la tradition du Toro de la Vega consiste à pourchasser la bête à travers la bourgade fortifiée de Tordesillas, puis à lui faire traverser un pont jusqu'à une grande plaine. L'homme parvenant alors à le tuer d'un coup de lance remporte le tournoi. Comme chaque année, les défenseurs des animaux ont fustigé ce qu'ils considèrent comme "l'un des pires emblèmes des mauvais traitements aux animaux", a dénoncé l'organisation de défense des animaux Pacma. Mardi, des militants ont déposé au Congrès une pétition ayant recueilli 85.000 signatures pour réclamer l'interdiction du Toro de la Vega, vestige des jeux médiévaux qui existaient avant l'apparition de la corrida à la fin du 17e siècle. Les 17 régions espagnoles disposent de leurs propres lois sur la protection des animaux, mais nombreuses sont celles qui excluent les taureaux de ces lois. (Belga)

Nos partenaires