Erdogan dénonce une "tentative d'assassinat" contre la Turquie

04/01/14 à 11:58 - Mise à jour à 11:58

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, dont le gouvernement islamo-conservateur se débat dans un scandale de corruption retentissant, a dénoncé samedi une "tentative d'assassinat" visant l'"avenir et la stabilité" de la Turquie.

Erdogan dénonce une "tentative d'assassinat" contre la Turquie

Devant un parterre d'intellectuels, écrivains et journalistes, pour la plupart proches de sa cause politique, réunis lors d'un déjeuner à Istanbul, M. Erdogan a de nouveau défendu avec véhémence la thèse d'un "complot" pour déstabiliser son pouvoir. "Ce qu'on a voulu faire, c'était une tentative d'assassinat contre la volonté nationale", a-t-il lancé lors de son discours retransmis par la télévision. Le Premier ministre s'en est particulièrement pris aux magistrats instruisant une enquête pour corruption qui a conduit le 17 décembre dernier à un vaste coup de filet dans son entourage, notamment des fils de ministres, et provoqué un large remaniement de son cabinet. "On a tenté de faire un coup (d'Etat) judiciaire en Turquie (...) Mais nous allons nous opposer à cette opération, à ce complot du 17 décembre qui a pour cible l'avenir, la stabilité de notre pays", a-t-il martelé. M. Erdogan s'est en outre dit confiant que la Turquie surmontera ses difficultés actuelles. "Nous ne permettrons pas que l'avenir de la Turquie soit assombri", a-t-il dit, promettant de continuer dans la voie des réformes démocratiques. Le gouvernement, au pouvoir depuis 2002, se débat depuis deux semaines dans un scandale de corruption qui a révélé au grand jour la guerre que se livrent les partisans de M. Erdogan et la confrérie du prédicateur musulman Fethullah Gülen, très influente dans la police et la magistrature turques. (Belga)

Nos partenaires