Vos vacances au vert pour plus d'authenticité

08/06/15 à 10:28 - Mise à jour à 10:27

Source: Le Vif/l'express

Et si vous profitiez de l'été pour adopter une démarche plus durable et respectueuse de l'environnement dans votre vie quotidienne ? Les domaines sont nombreux où une telle approche est possible sans grands bouleversements.

Vos vacances au vert pour plus d'authenticité

© iStock

Cet été, la famille Rombouts a choisi de passer ses vacances en Equateur. Pour organiser son voyage, elle s'est adressée à l'agence Continents Insolites, spécialisée dans le sur- mesure. Les Rombouts n'aiment pas voyager en groupe et, s'ils ont passé l'âge de partir à l'aventure avec un sac à dos, ils n'en affectionnent pas moins l'immersion et les rencontres locales. Ils ont donc souhaité passer quelques jours dans une communauté indienne en Amazonie et trois autres dans un village andin.

Objectif : "Partager le quotidien des habitants pour donner une dimension plus humaine à notre voyage, plus proche des réalités locales, explique Christine Rombouts. Cela ne nous empêchera pas de séjourner dans des hôtels ou des lodges à d'autres moments. Mais là où c'est possible, nous privilégierons les écolodges, c'est-à-dire des établissements qui adoptent une démarche écologique, respectueuse de la nature, de l'environnement et des populations."

Depuis quelques années, le secteur du voyage passe lui aussi doucement au vert. Longtemps accusé des pires excès dus au développement du tourisme de masse - pollution, surconsommation d'énergie, empreinte écologique des transports en voiture et en avion, surexploitation des ressources et des populations locales... -, il fait l'objet d'une prise de conscience essentiellement motivée par... la demande des consommateurs eux-mêmes. Cette conscientisation s'est notamment traduite par la création d'un nombre impressionnant de labels, basés sur des critères objectivables, qui certifient le caractère durable des prestations des différents acteurs de la filière. D'abord les hôtels et restaurants, puis les agences, les tour-opérateurs et les prestataires locaux. Ne peut plus se prévaloir du terme "écotourisme" qui veut.

Dimension humaine

Ecolabel européen, Sustainable Tourisme Education Program (STEP), Bio Hotels, Certified Green Restaurants... Ces labels (une liste non exhaustive) peuvent servir de référence mais ils ne sont pas tout. Certains voyagistes n'ont pas attendu le passage des inspecteurs pour s'inscrire dans une démarche volontairement écoresponsable. Voici une dizaine d'années par exemple que Jean-François Delvaulx a créé Emotion Planet pour proposer à ses clients des "voyages à dimension humaine basés sur l'auto-expérience" dans plus de vingt destinations.

"En groupe, en famille ou en individuel, nos voyageurs vont à la rencontre des populations locales et prennent le temps de le faire en profondeur, explique David Filippin, conseiller chez Emotion Planet. On n'essaie pas de tout faire en un minimum de temps, on privilégie la qualité à la quantité." Logement chez l'habitant, transports en commun là où c'est possible, utilisation de guides et de prestataires locaux en réduisant au maximum les intermédiaires, participation à la vie des communautés... Tout est mis en oeuvre pour privilégier les contacts humains. A des tarifs qui, du même coup, restent plus abordables tout en bénéficiant directement aux populations locales.

"Le programme reste souple et on n'hésite pas à faire un détour si l'on apprend l'existence d'une fête locale", poursuit David Filippin. Maître-mot : l'authenticité, à l'opposé de ces circuits où le folklore est parfois mis en scène pour coller à l'itinéraire surchargé des circuits organisés. Les voyageurs en redemandent. Chez Emotion Planet, la croissance est ininterrompue et cette année, l'agence avait atteint en mai son chiffre de toute l'année passée...

Philippe Berkenbaum

Le dossier "Vif vert" dans Le Vif/L'Express actuellement en vente. Avec :

- L'autopartage, écologique et économique

- Le potager citoyen

- Le rétablissement de l'équilibre du biotope autour de chez soi

- Le boom de l'économie collaborative

- Réduire sa consommation d'énergie en 5 étapes

Nos partenaires