Une zone d'extraction de sable en mer du Nord fermée définitivement

20/10/14 à 15:20 - Mise à jour à 15:19

Source: Belga

Pour la première fois, une zone d'extraction de sable en mer du Nord sera fermée définitivement. Elle se situe sur le banc de sable du 'Buiten Ratel' au large de Coxyde, où l'on a atteint la profondeur maximale d'exploitation de cinq mètres.

Une zone d'extraction de sable en mer du Nord fermée définitivement

Préparatifs pour l'ajout de sable sur une plage de Middelkerke. © Belga

'extraction de sable marin est de plus en plus populaire. En 2013, quatre millions de mètres cubes de sable ont été extraits dans la partie belge de la mer du Nord, ce qui constitue un record. Ce sable est principalement utilisé dans le secteur de la construction, mais également pour la protection du littoral. En Belgique, il existe quatre zones où l'extraction de sable est autorisée jusqu'à la profondeur maximale de cinq mètres. Dans la partie centrale du banc de sable du 'Buiten Ratel', cette profondeur de cinq mètres a été atteinte. La zone sera donc interdite à l'extraction en 2015.

L'extraction de sable a un impact relativement limité sur les fonds marins, selon les analyses effectuées par l'ILVo (Instituut voor Landbouw- en Visserijonderzoek, l'Institut flamand de recherche sur l'agriculture et la pêche). Les résultats démontrent que, en cas de perturbation humaine continue, la faune de la mer du Nord résiste assez bien. Ce n'est qu'en cas d'exploitation importante et concentrée que cette résistance paraît insuffisante. Une modification de la faune du sol a ainsi été mesurée sur le 'Buiten Ratel', où une exploitation intensive a eu lieu sur une surface relativement petite.

Une journée d'étude sur l'extraction de sable dans la partie belge de la mer du Nord se tenait lundi à Blankenberge. Elle est organisée tous les trois ans par le service Plateau continental du SPF Économie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires