Un virus à l'origine d'une surmortalité des grands dauphins long de la côte Atlantique

28/08/13 à 07:41 - Mise à jour à 07:41

Source: Le Vif

Une forte mortalité des grands dauphins le long de la côte Atlantique des Etats-Unis depuis juillet est probablement due à un virus proche de celui de la rougeole chez les humains, ont indiqué mardi les autorités américaines.

Un virus à l'origine d'une surmortalité des grands dauphins long de la côte Atlantique

© Thinkstock

"Basé sur un diagnostic préliminaire à partir des analyses et des discussions avec des experts, cette surmortalité résulte probablement de l'infection par un morbillivirus des cétacés", explique sur son site internet l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA).

"Jusqu'à ce jour près de 100% (32 sur 33) des dauphins analysés sont suspectés ou ont été confirmés être infectés par cet agent pathogène", a précisé une scientifique de l'agence lors d'une conférence de presse téléphonique.

Depuis le 1er juillet, 333 grands dauphins ont été retrouvés morts le long des côtes des Etats de New York à la Caroline du Nord, le plus grand nombre ayant été enregistré sur les plages de Virginie.

Il s'agit de la plus forte mortalité de ces grands dauphins sur la côte atlantique des Etats-Unis depuis 1987-1988, quand un morbillivirus avait décimé une grande partie de ces cétacés.

Ce pathogène avait également provoqué une mortalité plus forte que la normale dans le Golfe du Mexique en 1992 et 1994.

L'infection par ce virus est souvent mortelle. Elle touche les poumons, provoquant une pneumonie, ainsi que le cerveau, où elle entraîne des lésions.

En savoir plus sur:

Nos partenaires