Un duo belgo-péruvien réalise le premier tour du lac Titicaca en kayak

17/10/13 à 11:08 - Mise à jour à 11:08

Source: Le Vif

Les explorateurs Louis-Philippe Loncke (Belgique) et Gadiel Sanchez Rivera (Pérou), ont accompli le premier tour du lac Titicaca en kayak. Baptisée Titikayak, l'expédition a duré 38 jours durant lesquels les deux explorateurs ont parcouru près de 1100 kilomètres en pagayant.

Un duo belgo-péruvien réalise le premier tour du lac Titicaca en kayak

© Louis¨Philippe Loncke, Titikayack

L'objectif principal de cette expédition hors du commun était d'explorer le lac en suivant de près la côte et en prenant des points GPS et des photos. En plus du défi sportif, ils ont dû faire face à un hiver très rigoureux. Une vague de froid intense a frappé la région qui a subi ses plus fortes neiges depuis 30 ans.

Les rations de vivres étaient limitées et ils ont acheté plus lorsque c'était possible. Gadiel Sanchez Rivera, qui était pour la première fois en altitude, a perdu quatre kilos dès la première semaine et Louis-Philippe Loncke a perdu douze kilos durant l'expédition. "Pendant 4 semaines, nous nous sommes levés le matin dans un froid qui gelait tout : les tentes, les kayaks, les doigts et les orteils. On était préparé au gel, mais pas à des conditions si froides. On commençait seulement à avoir chaud vers 8 heures du matin, lorsque le soleil nous réchauffait".

Le 23 septembre, les deux explorateurs sont finalement venus à bout des 1.100 kilomètres de côtes, dont ils reviennent avec environ 1.500 photos géotaggées, 90 clichés sous-marins et 9 heures de vidéo.

Sensibiliser la population à la pollution du lac

L'expédition visait à sensibiliser la population aux dangers liés à une pollution importante des eaux du lac, ainsi qu'à réaliser un "inventaire photographique géolocalisé" de ses côtes. Les clichés récoltés, couplés aux 979 points GPS répertoriés, permettront à l'avenir de mesurer l'évolution du lac et de ses frontières. "Les premiers kilomètres de lac sont très peu profond donc sensibles à une disparition rapide".

"Nous avons essayé de faire prendre conscience aux gens du problème de la pollution par le plastique. Ils ne savent pas que le plastique pollue en se dégradant et entrent dans la chaîne alimentaire par les poissons, les plantes et l'eau du lac qu'ils boivent directement", explique Louis-Philippe Loncke.

Alimenté par 25 rivières, le lac Titicaca est partagé entre le Pérou et la Bolivie. Il a une superficie de 8.562 kilomètres carrés et se situe à plus de 3.800 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Durant l'été 2011 nous avions déjà suivi Louis-Philippe Loncke sur les canaux de Belgique. Le jeune explorateur avait alors parcouru 600 km en kayak également pour dénoncer la pollution des eaux belges.

Nos partenaires