"Un arbre ne voterait pas à droite, car ces partis sont d'une façon ou d'une autre pour l'égoïsme"

13/08/17 à 07:30 - Mise à jour à 07:47
Du LeVif/l'Express du 28/07/17

Entre ouvrage de vulgarisation scientifique et feel good book, La vie secrète des arbres (1) de Peter Wohlleben est un succès phénoménal : 700 000 exemplaires vendus depuis sa parution en Allemagne en 2015. Sorti en mars dernier aux éditions Les Arènes, il cartonne aussi en français. Le Vif/L'Express a rencontré l'écrivain-forestier à Hümmel, dans l'Eifel. Très grand, très souriant, il communique sa passion des arbres et sa confiance dans l'avenir.

Epargner les forêts, est-ce mettre fin à la valorisation économique du bois ?

C'est un malentendu fréquent. Je ne suis pas contre l'utilisation du bois. Je vois les choses de manière plus équilibrée. On peut produire du bois, mais à partir de l'arbre mûr uniquement. Ensuite, il nous faut des zones protégées où l'homme n'intervient pas du tout, des Schutzgebiete. Il en manque dans toute l'Europe. Les forestiers et les administrations affirment qu'en décapant les forêts, ils servent l'environnement. Foutaises ! C'est comme un producteur de maïs qui prétendrait qu'il protège l'environnement ! Travailler plus écologiquement dans la forêt, nous le faisons avec des hommes et des chevaux, pas avec des machines.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos