Sommet de Rio+20 : l'échec assuré ?

14/06/12 à 10:29 - Mise à jour à 10:29

Source: Le Vif

Le prochain sommet sur le développement durable des Nations Unies qui se tiendra à Rio les 20 et 22 juin prochain proposera de nouvelles solutions aux problèmes environnementaux. Nombre de participants redoutent toutefois certaines divergences qui pourraient aboutir à "un échec" de ce sommet.

Sommet de Rio+20 : l'échec assuré ?

© Reuters

Vingt ans après l'Eco 92 axé sur les points fondamentaux du développement durable, le Sommet de Rio tentera pendant trois jours de dresser le bilan environnemental de ces vingt dernières années et de proposer d'autres solutions pour l'avenir.

Une centaine de chefs d'État et de gouvernements ainsi que plusieurs milliers de responsables de collectivités locales et d'ONG assisteront à des conférences et à des débats afin d'aborder les enjeux environnementaux majeurs et de tenter de remédier aux problèmes les plus urgents.

Selon le dernier rapport du Programme des Nations Unies pour l'Environnement (Pnue), l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre, les déchets, la biodiversité et le manque d'eau potable restent aujourd'hui les sujets environnementaux les plus préoccupants.

"Il n'y a pas de place pour le doute" ni pour "la paralysie de l'indécision", s'est exprimé le directeur général du PNUE Achim Steiner, à quelques jours de l'ouverture du sommet. La méfiance semble toutefois bien présente chez les participants qui craignent que certaines divergences, notamment sur le changement climatique et l'économie verte, n'aboutissent à aucun projet concret.

Le directeur général de WWF, Jim Leape a déclaré qu'il y aurait selon lui deux scénarios probables : un accord si limité qu'il n'aurait pas de sens, ou un échec total. Les observateurs du sommet craignent de leur côté que Rio+20 ne soit qu'"un simple fantôme du passé".

Le Vif.be

Nos partenaires