Rainbow Warrior III, la nouvelle arme de Greenpeace

20/10/11 à 10:19 - Mise à jour à 10:19

Source: Le Vif

Le Rainbow Warrior III, nouvelle embarcation de l'organisation écologiste Greenpeace, a navigué pour la première fois mercredi dans le Nord de l'Allemagne, avant de partir sur les mers du monde faire la chasse aux "criminels environnementaux".

Rainbow Warrior III, la nouvelle arme de Greenpeace

© Image Globe

Vingt-six ans après le plasticage du premier Rainbow Warrior par les services secrets français au large de la Nouvelle-Zélande, le nouveau vaisseau amiral de Greenpeace, sorti des chantiers navals proches de Brême, a remonté la rivière Weser vers le port allemand de Bremerhaven.

Il devait rejoindre Hambourg (nord) jeudi puis Amsterdam le 28 octobre. A 16H00 précise, des employés de l'ONG ont commencé à tirer les grosses cordes vertes qui retenaient à quai l'embarcation de 58 m de long tandis que retentissait une corne de brume.

Après une tournée de présentation en Europe, le bateau doit effectuer sa première mission le long des côtes américaines avant de descendre le fleuve Amazonie au Brésil. Objectif: dénoncer le réchauffement climatique et inciter les grandes puissances, Etats-Unis en tête, à réduire leurs émissions de C02.

Fonctionnant essentiellement grâce à d'immenses voiles fixées à deux mâts de 50 mètres de haut, le bateau dispose aussi d'une propulsion "hybride": un moteur électrique lui permettant d'atteindre 10 noeuds (18 km/h) et un moteur diesel pour monter à 15 noeuds (28 km/h).

Si le bateau est sorti des chantiers navals allemands Fassmer, sa coque a été construite à Gdansk (nord de la Pologne) et son port d'attache sera Amsterdam, siège de Greenpeace international.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires