Première naissance de cigogne en Wallonie depuis 2007

08/06/15 à 14:59 - Mise à jour à 14:59

Source: Belga

Un premier cigogneau, au moins, serait né à l'étang de Virelles près de Chimay, rapporte lundi l'association environnementale Natagora. Cette nidification dans la réserve naturelle revêt un caractère exceptionnel car l'espèce n'est plus nicheuse à l'état sauvage en Wallonie depuis 2007, affirme l'ONG.

Première naissance de cigogne en Wallonie depuis 2007

© Belga

Depuis la mi-avril, un couple de cigognes blanches avait élu domicile sur le site de l'Aquascope de Virelles pour commencer à couver durant le mois de mai. Or jeudi après-midi, le comportement des oiseaux a changé. La femelle a été observée en train de distribuer de petites quantités de nourriture dans la cuvette du nid.

Pour Natagora, "il n'y a pas l'ombre d'un doute: un premier jeune, au moins, vient de naître." Il est encore trop tôt en effet pour déterminer le nombre d'oisillons, "ils sont encore trop petits pour que l'on puisse voir le moindre bec", explique Anne Sansdrap, responsable à l'Aquascope de Virelles.

Une telle naissance de cigogneau n'était plus arrivée en Wallonie depuis 2007, et reste un évènement rarissime en Belgique. "A l'échelle du pays et hors sites d'introduction (Pairi Daiza, le Zwin et Planckendael), la nidification de cette espèce reste vraiment exceptionnelle car, même en Flandre, elle ne niche qu'occasionnellement à l'état sauvage", explique Natagora.

Les échassiers grandissent vite et il devrait être possible de mieux apercevoir la progéniture dans les prochaines semaines, car les cigognes prennent leur envol en général dans les deux mois qui suivent leur naissance.

Vers la mi-août, la famille devrait entamer sa migration vers l'Afrique, prédit Natagora qui rêve "d'une belle et longue dynastie en pays de Chimay". "Les cigognes ont tendance à être fidèles et on espère les revoir l'année prochaine au nid", explique Mme Sansdrap.

L'Aquascope Virelles organise des séances d'observation tous les jours de 14h00 à 16h00 jusqu'au dimanche 26 juillet. Des ornithologues spécialisés et du matériel optique sont à disposition pour observer au mieux les cigognes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires