Premier jour pour la circulation alternée à Paris

23/03/15 à 08:59 - Mise à jour à 08:59

Source: Belga

La circulation alternée, réponse rare à une pollution exceptionnelle, est entrée en vigueur lundi à 5h30 à Paris et en proche banlieue, avec 750 policiers mobilisés pour contrôler l'autorisation de rouler accordée aux seules plaques d'immatriculation impaires.

Premier jour pour la circulation alternée à Paris

© iStockphoto

Parmi de nombreuses dérogations, les véhicules "propres" (électriques, hybrides, au gaz) ou transportant au moins trois "covoitureurs" peuvent circuler, tout comme ceux assurant des missions de service public (forces de l'ordre, pompiers...) et certains véhicules professionnels (commerciaux et journalistes).

Décidée samedi après un bras de fer entre la mairie de Paris et l'Etat, la circulation alternée concerne la capitale et 22 communes limitrophes.

Les contrevenants s'exposent à une amende de 22 euros, a prévenu la préfecture de police.

Les conducteurs sont aussi invités à réduire de 20 km/h la vitesse maximale.

En contrepartie, les transports en commun sont gratuits. La pollution reste à un niveau élevé, selon Airparif, l'organisme chargé de la surveillance de la qualité de l'air. La décision de prolonger ou non la circulation alternée devrait être prise à la mi-journée, en fonction des nouvelles prévisions d'Airparif. Si la mesure est reconduite, ce sera au tour des voitures aux plaques paires de circuler mardi 24, jour pair.

Cette mesure n'avait jusqu'à présent été mise en place que deux fois: en 1997 et, plus récemment, le 17 mars 2014.

En savoir plus sur:

Nos partenaires