Pourquoi les étoiles de mer meurent-elles par millions ?

29/04/14 à 16:15 - Mise à jour à 16:15

Source: Le Vif

Depuis juin 2013 des millions d'étoiles de mer meurent de façon inexpliquée le long de la côte californienne. Le même phénomène est désormais constaté dans les Caraïbes.

Pourquoi les étoiles de mer meurent-elles par millions ?

© Thinkstock

On ne connaît pas encore les raisons de cette vague de décès sur la côte ouest américaine, de l'Alaska au sud de la Californie, mais l'un des facteurs pourrait être le changement climatique selon le biologiste marin John Mussington cité par De Morgen. Lésions superficielles blanches, ramollissement de l'animal, perte de ses bras, l'agonie de l'animal se finit par une désintégration de son corps quelques jours après l'apparition des symptômes. Elles serraient des millions à disparaître de cette façon. L'une des hypothèses avancées pourrait être qu'un élément pathogène affaiblisse le système immunitaire de l'étoile de mer.

Les étoiles de mer jouent un rôle essentiel dans l'écosystème marin et leur état permet d'évaluer la santé globale de la vie marine. L'étoile de mer est "un prédateur clé " et se nourrit de moules, de berniques et d'escargots de mer. Leur disparition en masse pourrait bien mettre en péril l'équilibre de l'écosystème marin, car n'étant plus mangés par les étoiles de mer ces mollusques augmenteraient considérablement. Par ailleurs les larves d'étoiles de mer sont aussi un composant important du plancton. Un élément à la base de la chaîne alimentaire des océans précise Le Nouvel Observateur.

Selon Mussington on a pu observer ce genre de phénomène dans les Caraïbes en 1983, lorsque la population d'oursin s'est vue disséminée au point qu'elle est pratiquement en voie de disparition dans ce pays. Or l'oursin avait comme l'étoile de mer un rôle clé dans l'écosystème et son extinction a entraîné la dégradation des barrières de corail et les espèces qui y vivaient. Et ce y compris les poissons. Plus de 70% des barrières de corail situé dans cette région sont en danger.

Le drame écologique pourrait bien vite virer à une crise économique puisque la pêche occasionne des bénéfices nets de 310 millions de dollars et offre du travail à plus de 120.000 pêcheurs et des milliers d'autres en travail dérivé. Tout cela sans parler des touristes qui viennent pour la plongée et qui risquent de fuir la région si la barrière continue à fondre comme peau de chagrin.

En savoir plus sur:

Nos partenaires