Plusieurs métropoles européennes dépasseront le seuil limite de pollution d'ici 2030

24/02/15 à 12:28 - Mise à jour à 12:28

Les yeux se rivent vers l'Inde, le Pakistan ou encore la Chine lorsque l'on parle de pollution des villes. Pourtant, une étude révèle les zones d'Europe qui risquent de pâtir de la pollution de l'air d'ici 2030.

Plusieurs métropoles européennes dépasseront le seuil limite de pollution d'ici 2030

Les zones polluées d'ici 2030, par les chercheurs de l' "Atmospheric Chemistry and Physics" © The Washington Post

Plutôt que de s'intéresser aux moyennes nationales concernant la pollution, dix chercheurs de l' "Atmospheric Chemistry and Physics" se sont donc penchés sur les stations urbaines problématiques. 1.870 villes ont été sélectionnées sur base de mesures européennes. "C'est la première fois que nous analysons des particules à partir de stations individuelles à travers l'Europe", a déclaré le physicien Gregor Kiesewetter, membre de l'étude.

L'étude visait à analyser précisément la quantité de PM10 présente dans l'air sur le Vieux Continent. Les particules PM10 sont des corpuscules en suspension dans l'air, d'un diamètre aérodynamique inférieur à 10 micromètres. Ce sont également des particules dites "respirables" qui peuvent pénétrer dans les bronches. Celles-ci peuvent être à l'origine de nombreux problèmes de santé comme des inflammations ou encore l'aggravation de l'état de santé de personnes atteintes de maladies cardiaques et pulmonaires. Elles peuvent aussi être porteuses de composés cancérigènes.

Une étude de l'Agence européenne de l'environnement (AEE), en 2014, avait considéré ces particules comme responsables de 400.000 morts prématurés annuellement.

Les PM10 émises sont majoritairement générées par le trafic routier, les industries et par certains systèmes de chauffage domestique (au bois et au charbon).

Milan, Paris, Cracovie dans la ligne de mire

Les résultats de la recherche sont interpellants. Les plafonds d'émission de PM10 pourraient être dépassés d'ici 2030 dans les grandes métropoles européennes, comme Paris, Milan ou Turin, et dans certaines zones d'Europe centrale et orientale, comme le sud de la Pologne notamment. Ces seuils de PM10 sont les limites autorisées de particules pouvant circuler dans l'air et établies par l'UE.

Pollution en Europe d'ici 2030

Pollution en Europe d'ici 2030 © Atmospheric Chemistry and Physics

Une possibilité de changement

Deux scénarios sur l'avenir de notre atmosphère ont été imaginés par les chercheurs. Soit les villes d'Europe seront excessivement surplombées de particules, soit les législations européennes tenteront d'éviter ce risque. "Si les meilleurs contrôles technologiques en termes de pollution de l'air sont mis en oeuvre à travers l'Europe, 99 % des stations européennes verront les niveaux de pollution de l'air diminuer en dessous des limites d'ici 2030", ont-ils conclu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires