Ode à la mocheté: les 5 animaux les plus laids au monde.

04/10/14 à 17:33 - Mise à jour à 18:43

Source: Knack

Ce 4 octobre est la Journée mondiale des animaux. Et pour que ce ne soit pas toujours les mêmes qui soient à l'honneur, voici une présentation en images des cinq animaux parmi les plus laids au monde. Même s'il est vrai que lorsqu'il s'agit d'esthétique, tout est une question de goût...

L'Ogcocephalus darwini

L'Ogcocephalus darwini © wikimedia

Le rat-taupe nu

Le rat-taupe

Le rat-taupe © Wikimedia

L'Hétérocéphale (Heterocephalus glaber), aussi appelé Rat-taupe nu ou Rat-taupe glabre est un petit rongeur de l'Afrique de l'est (Somalie, Kenya, Éthiopie). Son organisation sociale qui se rapproche de celle des fourmis (avec une reine, 85 % d'ouvrier et 15 % de soldats) et sa résistance aux maladies en fait un animal très particulier. Tout autant que son espérance de vie qui peut atteindre 30 ans en captivité.

Le tatou tronqué

Le tatou tronqué

Le tatou tronqué © Wikimedia

Le Chlamydophore tronqué aussi appelé Tatou tronqué ou Tatou nain d'Argentine est une petite espèce de tatou qui ne dépasse pas les 15 centimètres. On le trouve sous terre dans le centre-ouest de l'Argentine. Il se nourrit principalement de fourmis et de larves.

L'aye aye

L'Aye aye

L'Aye aye © wikimedia

Cet animal qui vit à Madagascar n'aime pas la lumière. Ce lémurien est donc surtout actif la nuit. Il a les oreilles d'une chauve-souris et la queue d'un écureuil. Mais ce qui le distingue des autres, c'est le troisième doigt de sa main qui est particulièrement agile et extrêmement allongé. Ce qui lui permet d'atteindre facilement les larves dans les creux des arbres.

Le Blobvis

Blobvis

Blobvis © Wikimedia

Le blobfish (Psychrolutes marcidus) est une espèce de poissons qui vit dans les abysses au large des côtes australiennes et tasmaniennes. Pour résister à la pression des profondeurs il est principalement composé d'une masse gélatineuse. Il a été l'année dernière la mascotte de la ligue britannique des animaux les plus moches.

L'Ogcocephalus darwini

L'Ogcocephalus darwini

L'Ogcocephalus darwini © wikimedia

C'est une sorte de poisson-chauve-souris que l'on retrouve aux îles Galápagos. Il se remarque par ses grosses lèvres rouges. Plutôt que de nager, il se promène sur les fonds marins.

En savoir plus sur:

Nos partenaires