"Natur Alert" rassemble un demi-million d'Européens réclamant à la Commission de protéger la nature

24/07/15 à 07:30 - Mise à jour à 07:30

Source: Belga

"Jamais autant d'européens ne se sont fait entendre lors d'une consultation publique de la Commission européenne: près d'un demi-million de personnes issues des 28 Etats membres ont appelé la Commission à maintenir la législation européenne de protection de la nature", se félicitent vendredi Natagora, Natuurpunt et le WWF Belgique.

"Natur Alert" rassemble un demi-million d'Européens réclamant à la Commission de protéger la nature

© iStockphoto

Parmi eux, 35.000 Belges ont déjà participé. La consultation publique est ouverte depuis le 30 avril dernier. Elle vise à évaluer les directives "Oiseaux" et "Habitats", les deux piliers de la politique environnementale de l'Union. Mais les associations européennes de protection de l'environnement craignent que le processus d'évaluation dans lequel elle s'inscrit soit l'occasion d'affaiblir la législation.

Pour défendre les règles existantes, une centaine d'entre elles ont initié la campagne "Nature Alert", qui encourage les citoyens à participer massivement à l'enquête. A ce jour, près de 500.000 personnes y ont répondu, un record selon les associations.

Cette mobilisation sans précédent "envoie un message fort au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et à toute son équipe: la nature est une priorité pour les Européens et ils n'accepteront pas que la Commission détricote la législation qui la protège et mette en péril des décennies d'efforts de conservation", commente Philippe Funcken, le directeur de Natagora.

"En ces temps où l'Union européenne est sévèrement testée, il faut que ses dirigeants écoutent les citoyens", ajoute Antoine Lebrun, le directeur du WWF-Belgique. "Les décideurs politiques belges peuvent influencer dans ce sens leurs collègues européens et c'est ce que nous allons leur demander dans les mois qui viennent."

Les directives "Oiseaux" et "Habitats" sont notamment à la base du réseau Natura 2000. Avec 27.000 sites, il constitue le réseau de zones protégées le plus étendu au monde. "Il couvre un cinquième du continent et protège plus de 1.000 espèces", rappellent Natagora, Natuurpunt et le WWF Belgique.

La consultation publique a été prolongée jusqu'au 26 juillet à 23h59. Via leurs sites internet respectifs (www.natagora.be, www.natuurpunt.be, www.wwf.be), les trois ONG belges proposent d'envoyer en quelques clics les réponses qu'elles ont elles-mêmes rédigées aux questions de la Commission.

Nos partenaires