Mortelle tempête de neige dans le nord-est des Etats-Unis

20/11/14 à 07:14 - Mise à jour à 07:14

Source: Belga

Une violente tempête de neige a fait au moins sept morts dans le nord-est des Etats-Unis, créant le chaos sur les routes avec des voitures et autobus bloqués par la neige et des milliers d'Américains privés d'électricité.

Mortelle tempête de neige dans le nord-est des Etats-Unis

/ © Reuters

Le gouverneur de l'Etat de New York Andrew Cuomo a décrété l'état d'urgence dans une dizaine de comtés du nord-ouest de son Etat, et mis en garde mercredi matin la population. "Si vous êtes dans un secteur affecté par la tempête, ne prenez pas la route. Il va y avoir encore plus de neige", a-t-il déclaré. Cinq personnes sont mortes dans le secteur de Buffalo selon les autorités locales, dont trois d'une crise cardiaque en déneigeant, une dans un accident, et un homme de 46 ans retrouvé sans vie dans sa voiture complètement recouverte de neige à Alden. Les deux autres morts ont été signalés dans le New Hampshire et le Michigan. Mercredi, le gouverneur Cuomo, qui a mobilisé la garde nationale, a aussi précisé que 9.537 résidents de l'Etat étaient privés d'électricité. La tempête de neige s'est largement concentrée dans certains secteurs de la ville de Buffalo, en bordure du lac Erié, d'autres étant quasi épargnés par cette tempête atypique provoquée par la proximité du lac.

Plus d'1m50 de neige sont tombés en 24 heures en certains endroits. Certains habitants ont raconté être incapables de sortir de chez eux, publiant sur Twitter des photos impressionnantes. Un autobus transportant l'équipe féminine de basket de Niagara University qui rentrait d'un match est resté bloqué de longues heures sur la route avant de pouvoir être secouru. Quelque 150 voitures ont été abandonnées sur la seule autoroute I90 et 50 vols avaient déjà été annulés mercredi matin à l'aéroport de Buffalo, selon le site spécialisé Flight aware. De nombreuses routes restaient fermées mercredi, ainsi que des écoles et des centaines de commerces, et les personnels non essentiels des administrations locales ont été priés de rester chez eux dans les comtés où l'état d'urgence a été décrété.

En savoir plus sur:

Nos partenaires